Georgik

Georgik naît Georges Braunschweig en 1957 à la Chaux de Fonds. Il quitte la Suisse à l’âge de 17 ans pour ne plus jamais y revenir.Dès 1974, il fait ses premiers dessins à la machine à écrire et au fer à repasser.
1977-1978, Georgik passe une année à New York et étudie à la Parson’s School of Design.
Puis il revient en France, rencontre Daniel Cordier, grand connaisseur et collectionneur d’art, qui l’initie progressivement à la peinture. Monsieur Cordier fait découvrir son œuvre au Centre Georges Pompidou, en 1989, lors de la donation de sa collection personnelle aux Musées Nationaux. Les premiers travaux de l’artiste sont réalisés avec des outils notamment informatiques. Dès 1997, Georgik explore de nouvelles techniques: enchevêtrement de bandes de papiers découpés, matiérage de coton et superposition de plaques de verre cassé.
Dans ses travaux récents, Georgik délaisse tout carcan mécanique et se livre à la réalisation de grandes peintures à l’alkyde et à l’huile.

Site personnel
L’application du livre de Georgik en réalité augmentée ici

 

 

Exposition

2013  31 octobre – 7 décembre Loups, petites filles et transparences
2018  8 novembre – 7 décembre Les invisibles

Vidéos

Expositions solo

1993
Centre culturel français de Gênes (Italie).
1994-5
Galerie Philippe Gand, Paris.
2006
Galerie Pierre Chave, Vence.
2007
Une salle au Musée des Abattoirs, Toulouse.
Galerie Frédéric Guislain, Paris.
2010
Galerie Béatrice Soulié, Paris, «Les danseurs immobiles»
2011
Rec Galerie, Paris, «Quelques amis»
Journées nomades, Aux sources de la création dans le Haut Marais
2012
Galerie Béatrice Soulié, Paris, «Moi aussi je suis gentille»
2013
Espace Richterbuxtorf, Lausanne, «Loups,petites filles et transparences»
2015
Galerie Hus et Section Pigalle, Paris, «Contrepied»
2017
Georgik sur 2m carré, Galerie pop-up Antoine Gentil, Paris

 

Publications

Donations Daniel Cordier, Musée d’art moderne Georges Pompidou, 1989
Georgik, textes de Daniel Cordier, Anne Sauvagnargues, Galerie Chave, Vence, Edition Pierre Chave Vence 2006
Georgik – Les danseurs immobiles, textes de Daniel Cordier, Pierre Vavasseur, Galerie Béatrice Soulié, Paris
Sauvagnargues, Anne, « El arte, el animal, el monstruo » [L’art, l’animal, le monstre], in De Animales y monstruos, ContrTextos, Museu d’art contemporani de Barcelona (MACBA), p. 27-50, analyse de l’exposition «les Danseurs Immobiles» p. 40-42., 2007
Loups, petites filles et transparences, textes Régine Buxtorf et Georgik, Catalogue d’exposition avec réalité augmentée, Espace Richterbuxtorf, 2013